A l'occasion d'une ballade à la maison de retraite,

petite visite culturelle

       
        L'abbaye bénédictine de Saint-Hilaire est installée dans la pittoresque vallée du Lauquet. Occupant une position dominante au cœur de l'ancien fort médiéval de Saint-Hilaire, ce monastère à dimension humaine est organisé autour de son cloître gothique. Il abrite le "sarcohage" de Saint-Sernin, oeuvre majeure du Maître de Cabestany. C'est ici qu'en 1531, les moines inventèrent le premier vin effervescent au monde, la Blanquette.
         L’abbaye de Saint-Hilaire fut fondée à la fin du VIIIème siècle. Initialement dédiée à Saint Sernin, premier évêque de Toulouse, elle prend par la suite l’appellation de Saint-Hilaire, évêque de Carcassonne au VIème siècle, dont elle détiendrait la dépouille. Durant la croisade contre les cathares, les moines accusés d’hérésie perdront leur autonomie et une grande partie de leurs biens. En 1246, Saint-Louis ordonne au sénéchal de Carcassonne de restituer à l’abbé de Saint-Hilaire les terres confisquées aux tenants du catharisme. Dés le XIVème siècle, l’abbaye connaît des difficultés à cause des troubles troubles engendrés par la Guerre de 100 Ans. La tradition veut que l’abbaye soit le berceau de la Blanquette de Limoux.
 
A bientôt